"Il n’y a danse que si la danse émane de l’esprit de celui qui danse." (D. Dupuy)

Spectacle vivant

Deux aubes pour un seul matin

solo Danse, poésie, vidéo
tout public, version tout terrain & version théâtre, 45min
version jeune public sous le titre « matin bleu », 20min
Création 2023

“Le matin, qui ne vient qu’une fois,
Envisage de revenir –
Deux Aubes pour un Seul Matin
Donne un prix soudain à la Vie – » (Emily Dickinson)

Chorégraphe, danseuse, poète et vidéaste, Tinuviele raconte, sous forme de tableaux poétiques en mouvement, le paysage intime qui l’habite. Parfois, les mots sont là pour dire, mais souvent l’histoire se vit au-delà des mots. Alors elle danse.

Un monde s’entrouvre… On y rencontre un chant gaélique, des montagnes bleues, une silhouette de femme sur la bruyère, des oiseaux en plein vol, la lumière dorée de l’aube, le ressac de l’océan et un arbre solitaire sous la pluie d’été… Tous se mêlent pour témoigner d’un pays sans nom où chacun est libre de son rêve.

Ce solo célèbre la joie, les éléments de la nature, la matière des corps et l’énergie de vie, la poésie des petites choses, et des étoiles.

Tinuviele danse depuis l’enfance. La danse est là pour atteindre cet espace infini, au-dedans et au-delà de soi, ce jardin lumineux, foisonnant, source de toute chose. Elle emprunte le corps pour tenter d’exprimer l’indicible souvenir de la liberté. Et le partager. La maîtrise du mouvement est alors au service d’un voyage imaginaire et sensoriel.

Si je murmure ici

Danse et poésie
tout public, version 25min ou 1h
Création 2021

« Comment mettre nos rêves bout à bout
pour que tous les vents se mettent à souffler
et qu’il n’y ait plus de distance
entre le ciel la terre et les hommes ? » (D. Cagnard)

Si je murmure ici est un voyage entre lumière du matin, océan et planètes. C’est un pays imaginaire qu’on ouvre comme un livre d’enfance. On y découvre un monde caché derrière le monde, une forêt silencieuse, une femme qui chemine et une averse sur la lande. Un pays qui nous change, qu’on porte et qu’on emporte avec soi. Sur le plateau, deux femmes, deux visages, deux espoirs. Leurs corps sont le lieu où se rencontrent le reflux des vagues, la tendresse et le jeu.

Si je murmure ici est un poème chorégraphique sur l’altérité et la construction de soi, un spectacle qui évoque l’accès à l’imaginaire et les mondes intérieurs qui nous meuvent.

La petite princesse Météore

Danse et poésie
tout public, 35min
version jeune public avec décors
Création 2017

“ La petite princesse ne dort jamais sans son arbre.
Elle a appris très tôt à se perdre dans la forêt. “ (D. Cagnard)

La petite princesse Météore est un poème chorégraphique autour d’un personnage à multiples facettes. Espiègle, tendre, perdue, en prise avec les éléments… L’être voyage. En elle-même et dans le monde, à la rencontre de soi et de l’autre, la frontière est ténue. De découvertes en étonnements, sans âge, elle nous amène dans nos imaginaires. Et soudain la pluie sur le jardin abandonné transforme les silhouettes en lumière.

Entre danse et poésie, La petite princesse Météore est une pièce imagée sur la découverte du monde et l’acte de grandir, d’après un livre de Dominique Cagnard.

Tout le monde veut lire le journal en même temps

Danse, cirque, mime et poésie
tout public en famille, 1h
Création 2018

« Dans cette maison, il y a toujours quelqu’un et jamais personne. » (F. Delalande)

A quoi cela tient une famille ? On s’aime, on s’ignore, on se déchire, mais on finit toujours par s’aimer à nouveau. On part on revient, on s’en va, on s’attend, on espère, on plaque tout. Quatre interprètes – un jongleur acrobate, une voltigeuse équilibriste et deux danseuses – mettent leur singularité en commun pour créer la famille (imparfaite) de leurs rêves. La piste de jeu, bien sûr, c’est là où ils vivent.

Le jardin et l’écorce

Danse et paysage
tout public, 50min
Création 2020

« Le corps est cet étrange objet qui utilise ses propres parties comme symbolique générale du monde et par lequel en conséquence, nous pouvons fréquenter ce monde, le comprendre et lui trouver une signification. » (Merleau Ponty)

Depuis toujours le paysage a inspiré la création chorégraphique de la compagnie Le Monde Devant. Nous y voilà. Les danseurs quittent le plateau et partent arpenter le monde dans une recherche sensible face à l’espace naturel. Sur la ligne de crête, une silhouette. Dans le creux du vallon, une main et un arbre. Dans l’ombre dessinée d’une après-midi finissante, une danse. Elles sont trois danseuses, trois femmes faites de textures, de lignes de forces, de lumière et de vent. Si nous habitons un paysage de notre présence… Comment le paysage nous change t-il ?

Vidéo-danse


Nos jours de traverse

Cela commence par un texte. On ouvre une page au hasard d’un carnet de vie. Le regard du cadreur et de la réalisatrice-monteuse invite à un voyage poétique en mouvement. La danse habite le corps, le paysage, les mots, et finalement le monde. Un monde intérieur qui s’écrit sur l’horizon.

Réalisation : Tinuviele Parmentier – Avec : Alice Bounmy, Tibka Fichot-Redor, Jaco Parmentier.


danse et paysage

En compagnie de Charline Maignan, paysagiste et dessinatrice, nous menons un projet de recherche poétique sur le corps en mouvement au sein du paysage. Chaque espace naturel que nous arpentons donne lieu à une vidéo mêlant danse, paysage et musique. Elle est accompagnée d’un livre d’artiste (disponible à la vente) mêlant poèmes, photographies, dessins et cartographies, co-créés conjointement à la vidéo-danse.

Réalisation : Tinuviele Parmentier – Avec : Charline Maignan, Alice Bounmy, Jaco Parmentier, Céline Bonacina, Isabelle Bussi.


Autour du jaco parmentier group

De nombreuses collaborations ont lieu sur scène, à l’occasion de performances et en création vidéo avec le Jaco Parmentier Group qui joue un jazz aérien, organique et puissant.


Poésie-clips

Les poésie-clips sont des espaces d’expérimentation. Vidéastes, danseurs et auteurs se rencontrent et croisent leurs disciplines dans une invitation à regarder autrement.

Réalisation : Tinuviele Parmentier – Avec : Tess Barthes, Alice Bounmy, Nicolas de Casanove, Rémy Carlier, Juliette Delabasle, Flora Delalande, Tibka Fichot-Redor, Hannah Papacek Harper, Karen Papacek, Alyse Pilloix, Alexandra Pommier.


TEASERs

Créée par Tinuviele Parmentier en 2017, la compagnie Le Monde Devant propose des spectacles mêlant danse et poésie. On y incarne une danse joyeuse, sensible et exigeante, ancrée dans la vie et le partage.


Malher project

Une immersion dans l’oeuvre de Karen Papacek, un paysage pictural de 10 x 2,60 mètres, sur la symphonie n°1 de Gustav Mahler, cadré poétiquement par Hannah Papacek Harper dans l’atelier de l’artiste.

Artwork : Karen Papacek – Dancer : Tinuviele Parmentier – Camera operator : Hannah Papacek Harper – Direction : Hannah et Tinuviele


Rhizome

Une fenêtre ouverte sur l’univers du plasticien et vidéaste Florent Cordier.

Réalisation : Florent Cordier – Sound Design : Vincent Munsch – Modèle : Tinuviele Parmentier

Stages & ateliers

« S’exprimer par le mouvement »

Tinuviele Parmentier est danseuse, chorégraphe, vidéaste, poète. Elle propose des ateliers à la recherche d’un corps centré, conscient et disponible, ainsi que des stages axés sur la créativité. Elle enseigne son approche du mouvement, imprégnée des outils de la danse contemporaine, de la composition chorégraphique et de l’improvisation, des danses Corps-Espace-Temps et de la méthode Feldenkrais.

Avec une pédagogie ludique et sensible, respectueuse du corps, elle nous propose d’explorer un mouvement organique et créatif, se reconnecter à nos sensations, dénouer les tensions et aller vers plus de liberté d’être, en ouvrant le chemin des possibles par la conscience de soi, de l’espace, des autres. Ouvert à toutes et à tous, cette pratique est une porte d’accès pour se reconnecter à notre poésie intérieure et à notre corps-maison.

Sauf mention contraire les stages et ateliers ont lieu à mon domicile, entre Mortagne et Tourouvre au Perche (61). Adresse précise envoyée sur inscription. Réservation effective à réception de 50% d’arrhes, non remboursable 1 mois avant les stages d’un week-end et 2 semaines avant les stages d’une après-midi, sauf annulation de ma part.

Ateliers hebdomadaires

tous niveaux, y compris débutant complet
adultes et adolescents
ateliers limités à 8 participants

ateliers en cours :
mardi 17h-18h (débutant)
mardi 18h30-19h30 (débutant/moyen)
mercredi 19h-20h30 (avancé)
ouverture d’un atelier :
jeudi 18h-19h (débutant/moyen)

Chaque atelier commence avec un réveil en douceur par la sensation, avant d’entrer dans un échauffement corporel. Un cheminement est proposé vers plus de centrage, d’aisance et de qualité de mouvement. Un temps est ensuite consacré à la découverte de chorégraphies afin de mener chacun à en interpréter la matière. Grâce à une plus grande conscience de soi, nous habitons notre maison intérieure.

toute l’année
hors vacances scolaires

tarif 1h : 10€ à l’année / 13€ à la carte
tarif 1h30 : 13€ à l’année / 16€ à la carte

Stages mensuels

tous niveaux, débutants bienvenus
adultes et adolescents
stages limités à 8 participants

prochaines dates :
dimanche 12 février
samedi 11 mars
samedi 15 avril
dimanche 14 mai
dimanche 11 juin

Nous entrons dans la danse par des propositions de prise de conscience de soi, de l’espace et du groupe ainsi qu’un échauffement corporel. À travers le jeu, la présence, l’imaginaire et le partage, des improvisations guidées nous convient à une expression créative et spontanée. Cette pratique corporelle et artistique nous invite à développer un corps habité et mobile qui peut explorer de nouveaux horizons. Nous explorons par la danse une qualité de présence à nous-même, à notre environnement et aux autres.

une après-midi par mois
de 14h30 à 17h

Me contacter pour être informés des prochaines dates
tarif : 30€

Stages DE WEEK-END

tous niveaux
adultes et adolescents
stages limités à 8 participants

prochaines dates :
week-end du 8 & 9 avril (complet)
week-end du 27 & 28 mai
week-end du 1 & 2 juillet

Ce stage nous propose une immersion dans la danse pour mieux se (re)trouver et se (re)découvrir. Nous irons à la rencontre de nous-même en habitant notre corps-maison, en nous reconnectant à nos sensations, en affinant nos perceptions. Nous travaillerons autour de notre axe Terre-Ciel et de son ouverture au monde. Grâce à un corps davantage relié et conscient, nous explorerons plus de mobilité et de fluidité dans le mouvement, élargissant nos chemins des possibles. Chaque jour, un temps de prise de conscience corporelle, un échauffement technique, des chorégraphies puis des improvisations guidées, seules, à deux ou en groupe, nous convient à expérimenter un mouvement créatif, spontané et personnel que nous pouvons partager pour créer à plusieurs dans le jeu et la bienveillance.

stages ponctuels
le samedi de 14h à 18h
& dimanche de 10h à 14h

Me contacter pour être informés des prochaines dates
tarif : 100€ le week-end

Atelier d’improvisation et de composition

niveaux moyens et avancés
adultes et adolescents
atelier limité à 6 participants

ouverture d’un atelier :
jeudi 19h-20h30

Au sein d’un petit groupe, nous nous retrouverons tout au long de l’année pour expérimenter, s’imprégner et s’approprier les outils de l’improvisation et de la composition chorégraphique.

Sur une période d’environ 1 mois et demi, entre chaque vacances scolaires, nous explorerons un thème différent duquel prendront vie des petites formes en solo, duo et collectives, avec le plaisir de créer dans la spontanéité pour aller en douceur vers une écriture aboutie.

Un engagement sur l’année est bienvenu pour la cohésion du groupe et l’approfondissement du parcours, mais il est également possible de s’engager pour une session entre deux vacances scolaires.

toute l’année
hors vacances scolaires

15€/atelier (engagement à l’année
ou sur une session entre 2 vacances scolaires)

accompagnement individuel

tous niveaux, ouvert aux débutants complets
adultes et adolescents
ateliers individuel
s ou petits groupes constitués

La pratique du mouvement en séances individuelles, ponctuelles ou régulières, permet une approche et un suivi personnalisé, un espace dédié à soi, au mouvement et à la conscience corporelle.

Les séances individuelles se construisent également autour de l’accompagnement de projets artistiques à travers la transmission des outils de la composition chorégraphique et de l’improvisation.

sur rendez-vous
tarif : 40€/heure

Stages FELDENKRAIS

tous niveaux, accessible à tous
adultes et adolescents
stages limités à 10 participants

prochaines dates :
dimanche 2 avril :
Des cervicales libres pour mieux regarder le monde
dimanche 4 juin :
Hanches, genoux, chevilles, ça circule !
+ séances individuelles la veille (samedi) sur rdv

La méthode Feldenkrais, ou «prise de conscience par le mouvement», propose d’aller vers une meilleure conscience kinesthésique de soi. L’enseignant propose oralement (pendant les stages) ou par le toucher (pendant les séances individuelles) des séquences de mouvements qui nous invitent à explorer et observer, par la sensation, notre façon habituelle d’organiser notre corps. En suggérant des alternatives, des mouvements mettant en relation des parties du corps de manière inhabituelle, nous découvrons le plaisir de se mouvoir avec légèreté, le moins d’effort possible, de jouer… et d’ouvrir le chemin des possibles ! Il s’agit de sentir la qualité du mouvement, son chemin, sa coordination, pour aller vers plus de mobilité, d’efficience et de bien-être.

* Qu’est-ce que la méthode Feldenkrais ? Une réponse en vidéo.

avec Agnès Dufour, praticienne Feldenkrais
stages ponctuels le dimanche de 10h à 13h
+ séances individuelles le samedi sur rdv
Nous contacter pour être informés des prochaines dates
45€/stage – 50€/séance individuelle

« Un temps pour soi avec un groupe généreux à l’image de Tinuviele. Un voyage par le mouvement toujours réinventé. Un travail en toute sérénité par le regard bienveillant et expert de Tinuviele. Des conseils qui modifient le corps par des intentions d’interprétation. On est loin de l’idée de performance. On est dans la réalisation du beau et poétique. On est au delà du faire pour faire, on est dans le faire pour être. Cela m’apporte de la précision corporelle, un état d’être à soi-même, développer une posture sereine au quotidien, découvrir/redécouvrir les possibles de notre corps, la Paix. »

SéverinE
(atelier avancé)

« Un GRAND merci Tinuviele pour ce stage euphorisant, dans la douceur et le sourire. J’étais venu avec une phrase, une citation de Sénèque : « La vie ce n’est pas d’attendre que les orages passent. C’est d’apprendre à danser sous la pluie ». Grâce à toi, je vais continuer à danser sous la pluie. Je suis rentré nourri, plus à l’aise dans mon corps et prêt à accueillir tous les plaisirs d’être au monde. Un grand merci à toi pour ta douceur et ta capacité de transmission pleine de gourmandise. »

SébastieN
(stage d’une semaine)

« Les ateliers de danse proposés par Tinuviele sont emprunts de poésie, de douceur et d’écoute. Son approche, très organique, me guide, moi et mon corps, vers une plus grande liberté de mouvement et donc d’expression. Après chaque atelier, j’ai l’impression de m’être connectée à mon énergie vitale, et d’avoir dansé, sans jugement, librement, ce qui m’habitait à ce moment là. Merci Tinuviele. »

Pascale
(atelier avancé)

« Délier son corps, en comprendre et en éprouver son organisation, son rythme… l’expérimenter dans des mouvements simples accompagnés par la voix subtile et par les mots justes de Tinuviele… et puis gagner en concentration, en équilibre, en maîtrise de l’espace dans des traversées chorégraphiques originales… c’est cela et bien plus encore que j’ai la joie de ressentir dans les ateliers de Tinuviele. Merciiiii. »

Véronique
(atelier moyen)

« Arrive ce jour où le corps se dépose enfin dans la plénitude de son repos. Alors commence cette mobilisation lente, paisible, par des chemins inhabituels et inexplorés, qui mèneront vers plus de fluidité, de bien-être. L’Âme serait-elle nourrit ? Aussi. Merci Tinuviele. »

Virginie
(atelier débutant)

« Merci pour ce très beau stage de danse, il m’a donné des ailes et reposé sur un petit nuage. Il a ré-ouvert  mon champ intime et mon souffle personnel. Pourquoi ferme t-on si facilement cette porte à la liberté, cet accès à notre souveraineté ? Il est si difficile de s’exposer, d’oser être soi, fragile ensemble… Tu me fais regoûter à quel point la danse est pour moi un langage qui me relie à moi-même et qui m’ouvre à l’universel… Sans doute parce que je ne suis pas à l’aise avec les mots et que la danse me redonne accès à une palette d’émotions avec sa charge d’énergie et son mouvement intérieur. »

Sophie
(stage du dimanche)

Laisser un témoignage vous aussi ?


Vous souhaitez…
Connaître les dates des prochains stages ?
essayer un atelier hebdomadaire ?
Organiser un stage près de chez vous ?


À propos

« Tout ce que nous avons à décider, c’est que faire du temps qui nous est imparti » (Olòrin)

Elle aspire à un monde où chacun est libre de créer le temps et l’espace nécessaire pour se reconnecter à sa poésie intérieure. Elle regarde souvent le ciel avec son âme pour ne pas oublier d’où elle vient. Elle observe alentour avec une grande curiosité, tantôt amusée, tantôt nostalgique. Elle construit des maisons de mots, de mouvements, de papier et parfois de bois. Elle invite le monde qui s’étend devant elle à venir y prendre le thé.

Elle a les pouces bleus, et le bleu vient la trouver. Parfois elle l’appelle de son petit nom, Cosmos, comme les fleurs. Ça lui pousse des envies de planter de nouvelles idées chaque matin, de faire fleurir les sourires, de jardiner sous la pluie, d’oublier les horloges et de lire devant la montagne. Elle arrose la vie tous les matins d’un mot simple et d’un mouvement spontané.

Chez elle, c’est plein de dessins, de livres, de rires et de silences. La lumière perce à travers les feuilles des arbres et emplit l’espace en dansant. Elle aime les corps, les matières et l’invisible. Ils tracent des pleins et des vides sur les pages colorées de son monde où elle écrit ses mille maisons de rêves.

• Le mouvement

Tinuviele découvre la danse contemporaine dans l’enfance avec les spectacles de Carolyn Carlson dont la « poésie visuelle » lui ouvre la voie de son propre cheminement. À l’âge de 8 ans, elle commence à suivre à La Schola Cantorum, à Paris, les cours de Sophie Daviet, qui sera sa professeure pendant 20 ans. Adolescente, elle participe à des créations avec Daniel Dobbels, Raphaël Soleilhavoup, Brigitte Asselineau et Christine Gérard à L’Espal, scène nationale du Mans. Elle y découvre et aiguise une approche chorégraphique. Puis elle suit la formation en danse contemporaine du Conservatoire de Caen avec Valentine Vuilleumier et Line Guillouet, où elle obtient son Diplôme d’Études Chorégraphiques en 2016, et continue à prendre part à de nombreux stages partout en France. Elle suit l’enseignement de May Kazan depuis une dizaine d’années autour de l’approche Corps-Espace-Temps et de la danse d’inspiration soufie. Elle découvre la méthode Feldenkrais à l’âge de 17 ans auprès de la danseuse et praticienne Agnès Dufour avec qui elle affine sa conscience corporelle et développe son imaginaire autour du corps-maison. Elle poursuit cette exploration avec Christine Barrat, Simone Roloff, Corinne Garcia et Richard Corbeil au sein de l’IFELD à Lyon.

Dès 2014, elle chorégraphie de courtes pièces et performances. En 2017, elle crée la compagnie Le Monde Devant avec le spectacle La petite princesse Météore. S’en suivra le quatuor Tout le monde veut lire le journal en même temps (2019) et le duo Si je murmure ici (2021). Elle crée ensuite un solo, Deux aubes pour un seul matin/Matin Bleu (2023). Hors les murs, il y a de nombreux moments dansés, partagés avec des musiciens, poètes, conteurs, paysagistes, photographes et peintres au sein de jardins, bibliothèques, lieux patrimoniaux et privés. En tant que vidéaste, elle met en scène la danse et la poésie au sein de créations visuelles réalisées en extérieur. Elle transmet auprès d’adultes, à travers des stages et ateliers, l’approche du mouvement née de son parcours de danseuse et de sa perception de la vie.

• La poésie

Elle publie en 2011 un recueil de poésie Entre les racines du chêne vert et participe au sein du Collectif Le Temps des Rêves à la revue Pierres d’Encre, dont elle est par ailleurs directrice de la publication et maquettiste pendant plusieurs années. Elle apprend sur le tas et le virus du livre la pique. En 2014, elle monte les éditions Paysages, petite maison d’édition artisanale qui publie des livres-objets de poésie illustrée. De 2015 à 2017, elle prend part à l’aventure des éditions Soc et Foc. Elle aime tant créer des livres que s’en suivent différents projets, notamment Mosaïque(s), Retour de Brume, À cet instant… Elle continue toujours à écrire, pour le spectacle vivant, des projets de publication et pour elle-même.

Si la danse est son langage premier, les mots en sont indissociables. Le texte est toujours présent dans les spectacles qu’elle met en scène, que ce soit à l’inspiration ou au plateau.

• Les images

La danse, les mots, les images… Autant de points de vue poétiques sur le monde qui se font écho, dialoguent et rebondissent.

La photographie et la vidéo naissent du côtoiement d’Isabelle Bussi avec qui elle découvre et aiguise son propre regard, tout en s’appropriant les aspects techniques. Elle les développe ensuite au sein de créations visuelles en collaboration avec d’autres artistes et pour des projets solo.

C’est en rencontrant les personnages visuels de Gaëlle Boissonard qu’elle commence à imaginer et créer des vêtements ainsi que des costumes pour le spectacle vivant, tout en se formant auprès d’une couturière pendant 2 ans.

Une option arts plastiques et l’artiste japonaise Michiko Yamada lui ouvrent le champ de l’illustration qu’elle explore notamment avec les encres, les aquarelles et les matières de papiers. Autant de médium qui la portent et l’enrichissent.

Contact

Écrivez-moi…

Demander plus d’informations…
Réserver un stage ou un atelier…
S’inscrire à la newsletter…
Programmer un spectacle…
Organiser un évènement près de chez vous…
Commander une vidéo…
Diffuser mon travail…
Me raconter une histoire…